Chengdu, la capitale du sichuan

Chengdu, est une ville de 5 millions d’habitants dont l’emblème est le panda que l’on retrouve partout dans la ville. Après 3h de bus (50 yuans), j’arrive à la gare routière sud. Je commence à chercher un taxi mais le prix est vraiment trop élevé donc je décide de prendre le métro. Allez c’est reparti. En interrogeant plusieurs personnes sur ma route j’arrive à trouver le métro. Comme d’habitude à la sortie du métro, un taxi ne veut pas me prendre quand il voit l’adresse. Finalement un jeune appelle un de ses potes pour qu’il m’amène à l’hôtel ! Ils sont vraiment sympas ces chinois.

Sauf que mon aventure n’est pas terminé car la réservation que j’avais faite sur Booking, l’hôtel n’est pas accessible aux étrangers. Super ce n’était pas mentionné sur le site. Le patron ne parle pas un mot d’anglais, je vois bien son désarroi. Heureusement une jeune chinoise arrive et parle anglais. Aussi on finit par se comprendre et elle me trouve un autre hôtel. Elle décide même de m’accompagner au métro et on s’arrête en cours de route pour manger car je meurs de faim. Il n’est pas loin de 16h. C’était cool de se poser et discuter. Et c’est reparti pour un tour car je refais le même trajet en sens inverse. Métro, j’essaie de capter un taxi mais idem veut pas me prendre. Donc je décide d’y aller à pied. Et cela va être long pour trouver l’hôtel…

Au final quand j’arrive au 48 international youth hostel. Je m’aperçois qu’il est pratiquement à côté de la gare routière. Le délire je suis revenue à mon point départ.
La chambre est pas toute jeune mais j’ai un grand lit avec salle de bains. Et je suis bien contente de me poser pour plusieurs jours. Donc je vais faire un petit tour de quartier.

Les jours suivants, je vais faire de longues promenades le long de la rivière Jinjiang et découvrir les quartiers sud. J’aime bien l’ambiance. Il y a une certaine nonchalance comme dans les villes du sud où les gens marchent à trois à l’heure. Même les voitures sont plus cools ! On peut pas dire que ce soit une ville avec beaucoup de cachet toutes les vieilles maisons ont été détruites. Par contre il y a beaucoup de buildings et l’éclairage de nuit est assez délirant avec pleins d’effets de lumière dessus.

Ce qui est marrant aussi c’est que chaque rue a son activité. Je suis tombée sur une grande rue où tous les magasins concernaient les imprimantes, ordinateurs, photocopieurs, papiers, machine de presse….

Je vais également me trouver un café, The bookworm, remplis de livres anglais, français, chinois. Tu peux les lire et rester des heures avec un thé et manger si tu as faim. Ils organisent des rencontres littéraires et des concerts. La musique est vraiment chouette et je peux travailler sur mon blog car le wifi est meilleur qu’à l’hôtel. Cela deviendra mon QG.

Je vais également me dénicher une petite gargotte qui deviendra ma cantine. Car je peux manger des plats qui ne sont pas trop épicés. A Chengdu tout est épicé, trop épicé. Et mes intestins ne le supportent pas depuis que j’ai été malade.

A l’hôtel j’ai été invité à manger par 5 hommes d’affaires chinois de Shanghai. L’un d’entre eux parlait anglais. Son meilleur ami, patron d’une boite informatique à Chengdu, sachant que j’étais française, a ouvert une bouteille de vin rouge du languedoc qu’on lui avait offert. Il était bon et il y avait pleins de plats sur la table. Et je les ai tous goûtés : poisson, viande, légumes. C’était bon mais trop trop épicé. Heureusement qu’il y avait du riz nature, une soupe de tofu avec des légumes et 2 plats pas trop épicés que j’ai pu manger. On a porté pleins de toasts. Ils ont pas mal parlé affaires, et j’ai pu discuté également avec eux. Ils étaient contents car les vacances arrivaient et ils allaient tous pouvoir rentrer dans leurs familles. En tous cas c’était un chouette moment.

Les 4 derniers jours je vais changer d’hôtel pour aller au nord de la rivière Jinjiang au Nova’s traveller lodge. L’hôtel est dans une rue de magasins en décoration, papiers peints. En sortant du métro, le quartier était tout pour le mobile. Il y a pleins d’animations et je vais assister à une présentation par une jeune femme de la cérémonie du thé. Magnifique….

Je vais également me balader le long de la rivière Fu He. J’en profiterai pour visiter le monastère Wenshu et prendre un thé avec une canadienne. il fait beau et chaud. C’est agréable de discuter sous les arbres, un thé à la main. Il y a du monde partout car c’est les vacances des chinois(e)s. Ils ont 3 jours et profitent pour voir la famille.

Le lendemain c’est dimanche et je décide d’aller au People’s Park. Il y a du monde mais tu peux marcher. Sympa il y a des coins où les gens dansent, jouent aux cartes, font du bateau, donnent à manger aux poissons. Ce sont des carpes Koï et en Chine c’est un passe temps très populaire de nourrir ces poissons. Il y a également un petit jardin de bonsaïs. Un espace avec des manèges où les enfants et adultes s’éclatent…. J’ai vraiment apprécié ce parc. C’était très agréable et il faisait chaud car la température est plus élevée ces derniers jours : 28 degrés.

Lundi je veux aller visiter Wuhou Ci mais il y a tellement de monde que j’abandonne. Par contre je découvre la rue Jinli, une reconstitution d’une rue commerçante de l’époque mais remplis de restaurants.

Enfin le dernier jour je profite de faire du shopping et vais dans le quartier de Chunxi où tu retrouves tous les magasins chics (adidas, HM, Hello Kitty, Estée Lauder…). Les chinois(e)s adorent cela. Moi bof à part une galerie souterraine remplis de petits magasins chinois de fringues, babioles, bijoux et accessoires divers. L’après-midi il fait pas loin de 31° donc je me pose au café The Bookworm, et à 21h dernière balade avant de rejoindre le chauffeur qui m’attends à l’hôtel pour m’amener à l’aéroport.

Catégorie :Chine

Mots-clés :

Un commentaire

  • Chantal on 10 mai, 2016 at 17 h 27 min said:

    Un grand merci pour le partage de tes commentaires, émotions et ressentis tout au long de ton séjour.
    Bon retour dans notre cher pays.

Répondre à Chantal Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*