Lopburi, la ville aux singes

De Sukothai je prends le train pour Lopburi.  J’ai pris la 3ème classe, là où l’on retrouve la plupart des thaïs sur des banquettes en bois, fenêtres grandes ouvertes. Suivant les trains, la 1ère classe est avec la climatisation, boissons + gâteaux, généralement il n’y a que des touristes. La 2ème, la différence est au niveau des fauteuils : en cuir, réglable en position allongée, pour thaï plus aisé.

En tous cas, même blindé, on vous fera toujours une place pour vous asseoir. Les thaïs sont vraiment très gentils, et essaient d’engager la conversation pour ceux qui parlent un peu anglais. Vous pouvez manger et boire tout le long du trajet, car il y a sans arrêt des vendeurs ambulants.

Pendant le voyage, des rizières à perte de vue et de temps en temps des maisons sur pilotis. A Lopburi, j’ai visité le palais du roi Narai (objets, sculptures, statues et images de Bouddhas du VIIème au XIVème siècle). Après je suis allée faire un tour en ville et sur le marché. Effectivement il y a des singes partout. Ce qui peut être drôle et en même temps pas facile à vivre pour les marchands. C’est bien connu le singe est un chapardeur. Mais les singes sont tranquilles car ils sont bien nourris par tout le monde.

Pour finir, je suis allée voir le temple Phra Prang San Yod rempli de singes. Ah dormir, dans les bras de bouddhas !

Catégorie :Thaïlande

Mots-clés :,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*